push notifications

Nous en recevons tous des dizaines par jour, elles nous suivent partout, et on ne peut les rater. Les notifications constituent sans conteste l’un des canaux les plus efficaces du marketing mobile.

Pourtant, quand elles n’obéissent pas à une bonne stratégie d’envoi, elles peuvent contraindre les utilisateurs à les désactiver ou à définitivement désinstaller l’application à leur origine. En effet, selon une étude sur Appirate Survey, la première raison pour désinstaller l’application mobile serait les notifications désagréables.

Alors, qu’est ce qu’une bonne stratégie d’envoi de notifications push ? Quels sont les paramètres à prendre en compte pour envoyer des notifications pertinentes qui engagent l’utilisateur ?

Qu’est qu’une notification push ?

Il s’agit de message qui s’affiche directement sur l’écran du téléphone que l’utilisateur va recevoir instantanément, tel un SMS ou une alerte. Le contenu de la notification push peut varier d’une offre promotionnelle à une mise à jour de l’application ou tout autre information qui incitera l’utilisateur à ouvrir l’application. Les formats varient également selon le système d’exploitation. Nous avons consacré un article à ce sujet que vous pouvez consulter ici.

Les avantages des notifications push

Pour les entreprises qui veulent augmenter l’engagement des utilisateurs, le recours aux notifications push présente de nombreux avantages :

  • Délivrabilité proche de 100% : le fait que la notification s’affiche directement sur l’écran du smartphone fait que l’utilisateur ne peut pas la rater.
  • Possibilité de personnaliser la notification : en ayant accès aux données utilisateur via l’application, l’entreprise peut personnaliser le message de la notification comme inclure son prénom ou proposer des offres selon son expérience utilisateur.
  • Augmenter la rétention et l’utilisation de son application mobile car la notification rappelle sans cesse qu’elle existe et suscite la curiosité de l’utilisateur.
  • Communication rapide et simplifiée.

Qu’est ce qu’une bonne stratégie d’envoi de push ?

C’est une stratégie qui tire avantage des notifications, sans tomber dans l’excès et provoquer l’inverse de ce que l’on attendrait d’elles. Pour ce faire, il est nécessaire d’appliquer un certain nombre de règles :

  • La fréquence : contrairement à ce que l’on pourrait croire, accroître la fréquence des notifications n’augmente pas forcément l’intérêt de l’utilisateur pour l’application, car cela perturbe l’utilisabilité  de l’application. Donc il est plus que nécessaire de prendre en considération son audience, comprendre son mode de vie et ses besoins.

En 2017, une étude réalisée par Localytics a révélé que seulement 10% des utilisateurs mobile désactiveront les notifications s’ils recevaient ne serait-ce qu’un seul push par semaine, 37% procéderont à la désactivation s’ils reçoivent entre 2 et 5 notifications par semaine, et 33% les désactiveront s’ils reçoivent entre 6 et 10 push par semaine.

  • La valeur de la notification : une notification efficace est toujours utile pour l’utilisateur ciblé. le but étant d’engager l’utilisateur, il doit passer subtilement dans le contenu de la notification, car envoyer des messages qui n’intéressent pas l’utilisateur peut jouer en notre défaveur.
  • La personnalisation : c’est sans doute un des paramètres les plus important qui font une bonne stratégie d’envoi de push. Les utilisateurs apprécient un contenu qui est directement lié à leurs intérêts personnels. Ça pourrait être le simple fait d’ajouter le prénom de l’utilisateur, comme ça pourrait être plus pertinent en analysant les données et activité de l’utilisateur pour pouvoir proposer par exemple des recommandations et  des offres cohérentes avec l’expérience de l’utilisateur.
  • Reliée à l’action : il est important de relier la notification avec une page cible de l’application ou à un bouton d’action, qui représentent la suite logique de l’expérience de l’utilisateur.
  • Le timing : l’heure de l’envoi de la notification est primordial, car l’envoyer à des heures inhabituelles risque de perturber l’utilisateur. Selon une étude de Andrew Chen, ils est préférable d’envoyer les notifications entre 18h et 22h. Ceci dit , il faut prendre en considération aussi l’urgence et l’importance de l’information.
  • Tester et évaluer en prenant en considération comme paramètres  la réponse de l’utilisateur, son implication et même la désinstallation  de l’application.

Conclusion

Les push sont un outil redoutable dont l’efficacité dépend directement du comment de leur déploiement. Elles peuvent grandement contribuer au succès d’une application (voir notre article sur la rétention), si déployées correctement, comme elles peuvent entraîner des désinstallations en masse. Selon votre secteur d’activité, le type d’application, et votre public-cible/utilisateurs, il est crucial d’élaborer une stratégie de push prenant en compte tous les paramètres évoqués.

Laissez un commentaire