Le deeplinking

Le deeplinking est aujourd’hui une technique incontournable du marketing mobile. Cette manière de rediriger l’utilisateur directement vers un contenu précis d’une application mobile est tout autant utile pour les développeurs/éditeurs de l’application, que pour ses utilisateurs. En quoi consiste cette technique ? Comment fonctionne-t-elle ? En quoi est-elle réellement bénéfique ? Et surtout, comment la déployer ? Voyons tout cela ensemble.

Qu’est-ce que le deeplinking

Un deeplink est un lien spécifique visant à renvoyer vers une page ou un produit précis, au lieu de rediriger uniquement vers la page d’accueil de l’application. L’exemple le plus simple d’un deeplink serait celui d’un lien renvoyant vers un profil Facebook précis, au lieu de simplement rediriger vers la page d’accueil.

Exemple de deeplink : fb://profile/33138223345

En mobile, le deepliking vient résoudre un problème ayant longtemps embêté les éditeurs d’applications. Si vous partagez avec vos amis ou autres contacts un lien vers un contenu spécifique d’une application mobile, ce dernier sera ouvert dans le navigateur web de votre mobile, et ce, même si l’utilisateur en question possède déjà l’application, ce qui est tout sauf pratique. Le deeplinking mobile permet donc aujourd’hui de rediriger l’utilisateur vers le contenu spécifique d’une application en ouvrant directement celle-ci au lieu de passer par le navigateur.

Comment ça fonctionne ?

Qu’il soit partagé/envoyé via sms, par email, sur messagerie, ou même par le biais d’ad (publicité), le deeplink remplit la même fonction : (Re)diriger l’utilisateur vers un contenu spécifique. Et s’il se trouve que l’application n’est pas installée chez l’utilisateur ?  Ceci nous amène au point suivant. Il existe pour l’instant 3 types de deeplink mobile :

  • Deeplink standard : Forme de deeplink la plus utilisée. Ce deeplink fonctionne uniquement si l’utilisateur dispose de l’application installée sur son mobile. Le cas contraire, un message d’erreur s’affiche.
  • Deeplink différé : Palliant à la faille du message d’erreur du deeplink standard en cas d’application non-installée, le deeplink différé renvoie l’utilisateur vers la page d’installation de l’application sur le store.
  • Deeplink contextuel : Très semblable au deeplink différé, le deeplink contextuel présente des avantages en plus. En effet, le deeplink contextuel permet en plus de récolter des données des utilisateurs selon leurs cliques, mais aussi de concevoir des liens plus personnalisés.

iOS 9.0 a été marqué par l’avènement des “universal links”, des deeplinks renvoyant vers le contenu spécifique d’une application si celle-ci est déjà installée. Si non, le deeplink redirige vers l’équivalent web du contenu en l’ouvrant sur le navigateur web Safari. L’équivalent Android existe sous le nom d’App links. Ces derniers étant cependant moins employées du fait de leur incompatibilité avec toutes les versions répandues de l’OS. Google n’a pour l’instant annoncé aucun intérêt spécial pour la question.

A quoi ça sert ?

Il est légitime de s’interroger sur les avantages concrets du recours au deeplinking. Nous avons donc recensé cela en quelques points :

  • Sur iOS, les deeplinks permettraient, selon Yeeply, d’augmenter le taux de conversion de 40% ! https://fr.yeeply.com/blog/marketing-mobile-deep-linking/
  • Améliorer grandement l’expérience utilisateur en évitant à ce dernier des détours et des clics inutiles, soit un gain en temps et en confort.
  • Les données récoltées par les deeplinks contextuels permettent de perfectionner l’expérience utilisateur.
  • Améliore le taux de rétention en reciblant (retargeting) des utilisateurs disposant déjà de l’application mais ne l’utilisant plus. Le taux de rétention étant un des KPI essentiels à privilégier pour la réussite d’une application. (Voir notre article à ce sujet)
  • Permet de tracer plus précisément le retour sur investissement (ROI) de vos campagnes en accédant aux données récoltées par les deeplinks contextuels. Exemple : Quel canal a généré le plus de trafic ? SMS ? Email ? App2app ?

Comment le mettre en place ?

En 2014, Facebook a été l’un des premiers à déployer une solution open source permettant aux développeurs mobiles Android et iOS de créer des liens profonds (deeplinks). Cette dernière est toujours accessible.

Autre solution, la plateforme Branch, également prenant en compte les applications iOS et Android. Branch propose une formule basique disponible gratuitement ainsi que des formules avancées payantes.

Evidemment, Apple et Google proposent leur propre assistant. La solution iOS pour les universal links, et l’assistant pour app links Android

Laissez un commentaire