app stores - apple - google

Le bilan statistique de l’année 2017 est clair : Les chiffres n’ont jamais été aussi positifs et motivants pour les acteurs de l’économie d’applications mobiles. Dans son étude rétrospective, App Annie révèle un nombre de téléchargement d’applications mobiles dépassant les 175 milliards de dollars, des dépenses consommateurs de 86 milliards de dollars, et plus d’un mois et demi / an passé par les utilisateurs sur leurs applications préférées.

Parce que ces chiffres enthousiasmants demeurent génériques, nous avons choisi de faire le tri et de mettre en avant dans cet article les catégories d’applications dominantes sur les stores en termes de présence.

Les jeux mobiles :

Sans conteste la catégorie d’applications mobiles la plus dominante. Les jeux représentent à eux seuls près d’un quart de la totalité de l’App Store (24,9%), avec seulement 10% de présence derrière pour la catégorie Business. L’écart est flagrant sur le Play Store également, le nombre d’applications de catégorie jeux a atteint les 600 000 applications uniques disponibles sur le store en 2018, soit le double de la seconde catégorie en nombre (Education).

A noter que cette catégorie s’érige aussi comme la plus réussie. Sur le Play Store, toujours, les jeux mobiles ont enregistré un nombre de téléchargements frôlant les 7 milliards, au seul dernier trimestre de l’année 2017 (6,9 milliards). De par leur nature souvent addictive, les jeux s’imposent, en plus de leur nombre, comme l’une des catégories d’applications au taux d’engagement le plus élevé. Il n’est donc pas étonnant de voir les français passer en moyenne 60 mn par jour sur leurs jeux mobiles (Contre 2 heures pour la catégorie Social Media par exemple). En termes de profitabilité, rien de tel qu’un exemple concret, certains titres populaires comme Clash of Clans ont généré au cours de l’année 2017 un bénéfice de plus d’1,2 millions de dollars par jour.

Business:

Sur l’App Store, la catégorie “Business”, tel que souligné précédemment, occupe la seconde position en nombre d’applications disponible sur le store. Pour cause, le secteur de l’entreprise, en digitalisation continuelle, a recours de plus en plus à des applications mobiles facilitant ou automatisant les processus de travail. Néanmoins, si la catégorie Business représente 10% du store, c’est aussi parce que cette dernière englobe en plus toutes les applications ayant trait à l’amélioration de la “productivité” de l’utilisateur, tel que de simples applications personnelles de réservation ou d’emailing.

Sur le Play Store en revanche, Business vient seulement après Éducation, Divertissement, et Lifestyle, en matière de nombre d’applications disponibles, avec à peine 232 080 applications.

Education

L’utilisation massive des terminaux Apple à des fins professionnelles justifierait le classement de la catégorie Business en seconde position sur App Store. C’est une autre paire de manches sur Android. La catégorie Education (3ème sur App Store), dite “Enseignement” se place en seconde position derrière les jeux, avec presque 300 000 (298 980) applications uniques disponibles sur le store Google.

Parmi les plus célèbres de la catégorie, nous pourrions évoquer l’incontournable Duolingo pour l’apprentissage des langues, le fameux TED, et la pléthore de dictionnaires.

Divertissement

Très similaires aux jeux dans l’approche de fidélisation de l’utilisateur, les applications appartenant à la catégorie Divertissement jouent beaucoup sur l’addiction créée. Cette catégorie regroupe notamment les applications de streaming tel que le géant du streaming Netflix. Sur le Play Store, le nombre d’applications de type divertissement s’élève à 257 000 applications actives disponibles, contre 6% des parts sur App Store (5ème position).

Laissez un commentaire