Lancement application mobile

Le marché des applications mobiles continue son expansion. Les chiffres révélés par la référence mondiale en analyse de données liées au marché des applications mobiles et leur utilisation, le cabinet App Annie, sont intéressants.

Le premier trimestre 2018 a battu le record enregistré fin 2017 avec plus de 27,5 milliards de téléchargements sur Android et iOS, avec des dépenses des utilisateurs atteignant 18,4 milliards de dollars. (Source App Annie).
Inutile de préciser qu’un secteur aussi juteux implique une concurrence féroce. Mais alors comment réussir le lancement de votre application mobile dans ces jungles que sont les stores Apple et Google ? Nous vous livrons 5 secrets pour réussir le lancement de votre application mobile.

Définir le succès :
Qu’est-ce qu’un lancement réussi ? En marketing, toute campagne nécessite de fixer au préalable des objectifs permettant d’identifier la réussite ou non de cette dernière. Ces objectifs doivent être quantifiables, réalistes, et mesurables dans le temps.

Dans le marché des applications mobiles, nous vous conseillons d’appliquer ces objectifs sur 3 indicateurs clés : Le nombre de téléchargement de votre application, le taux d’installation active (application non désinstallée), et les notes attribuées.

Cela donnera quelque chose comme : mon application devra être téléchargée 10.000 fois le mois suivant son lancement, avec un taux de rétention de 50%, et une moyenne de notes de 4/5.

A noter que les chiffres présentés sont à titre purement indicatif et varient sensiblement selon plusieurs paramètres (gratuité, géographie, type, etc).

Le site web :
L’identité de votre application peut être expliquée avant même son lancement. Pour cela, il est très appréciable de créer une page web dédiée. Vos futurs utilisateurs ou simplement les curieux exprimant un intérêt particulier y trouveront une présentation de votre application, et vous laisseront peut-être leurs coordonnées pour les relancer avec des newsletters, ou les tenir directement au courant une fois votre application en ligne pour en faire vos early adopters. Vous essayerez de rediriger le plus de trafic vers votre Landing Page lors de votre période de pré-campagne de lancement.

La vidéo :
Pensez à créer une vidéo de présentation de votre application. C’est aussi possible pour les petits budgets via des outils de montage vidéo totalement gratuits comme Camtasia.
Une vidéo de présentation originale vous aidera à vous démarquer de vos concurrents, d’une part, mais vous garantit un taux d’engagement supérieur à d’autres formes de contenus. En effet, les consommateurs sont près de 2 fois plus susceptibles de réaliser un achat après avoir visionné une vidéo. Aussi, l’idéal serait d’inclure cette dernière directement sur votre landing page. Une vidéo sur une landing page peut augmenter jusqu’à 80% le taux de conversion. (Source : http://www.insivia.com/27-video-stats-2017/)

Une plateforme à la fois :
Si votre application est encore en phase bêta, ne vous hâtez pas. Concentrez-vous sur une plateforme à la fois. Il est beaucoup plus facile de gérer une version à la fois pour traiter les éventuels retours utilisateurs. Rappelez-vous, moins de canaux de distribution, c’est une meilleure facilité de traçage et de mise-à-jour sauf si vous partez sur une solution hybride. Il vous sera également plus simple de cibler en cas d’éventuelles publicités. Le choix de votre plateforme dépendra principalement de votre audience.

Les influenceurs :
Identifiez les personnalités les plus influentes susceptibles d’être des ambassadeurs pour votre application. Offrez-leur un accès exclusif et gratuit et faites-en vos premiers early-adopters. Pensez également à tisser contact avec des blogueurs ou des médias. Tous ces types d’influenceurs peuvent déclencher un nombre de téléchargement important, où les utilisateurs seront déjà imprégnés d’une bonne impression laissée par l’influenceur.

Laissez un commentaire