Dans notre précédent article, nous parlions de la tendance des downloads des applications encore à la hausse (voir le lien). Un point à souligner est que les applications téléchargées ne sont pas toutes utilisées, on compte en moyenne 30 applications utilisées / mois sur plus de 100 applications installées en moyenne sur un smartphone (voir l’étude AppAnnie), d’ou l’intérêt de fidéliser ses utilisateurs.

Moyenne du nombre d'apps utilisées / mois

Les 5 points clés à mettre en place pour fidéliser ses utilisateurs

  1. Ecran onboarding :
  2. Devenu un must have dans la plupart des applications mobiles, Les écrans onboarding permettent, dès le 1er contact de l’utilisateur avec l’application, de lui expliquer l’objectif de l’application, en quoi elle pourrait répondre à ses besoins et lui rendre service. L’implémenter évitera d’avoir un utilisateur perdu, ne sachant pourquoi s’inscrire, comment doit-il utiliser l’application …

    On privilégie en général de réaliser 5 écrans qui expliquent chacun les fonctionnalités clés de l’application mobile avec des captures d’écrans de l’app pour aider l’utilisateur à se situer pendant son utilisation. Voir l’exemple ci-dessous.
    Onboarding MelloPlot

  3. UX :
  4. Nous avions déjà expliqué ce qu’est l’UX dans un article précédent, une expérience utilisateur optimale est un des points clés pour fidéliser ses utilisateurs. Les points suivants sont à surveiller :

    • Navigation simple :
      La navigation simple veut dire concrètement que sur une app m-commerce par ex, le fait de pouvoir acheter en quelques « clics » seulement, les applications Amazon, Uber par ex ont des navigations très fluides. Nous nous inspirons de ces bonnes pratiques dans nos différentes applications.
      Pouvoir revenir en arrière facilement est un point important également.
      Avoir accès aux rubriques principales de l’application à tout moment permet aussi de naviguer plus facilement.
    • Design :
      Ce point reste un élément subjectif mais avec la concurrence rude entre applications, le design d’une application mobile rend agréable son utilisation. Attention donc aux choix des couleurs, à la cohérence entre les différents écrans, à la taille des boutons qui doit être suffisamment grande pour s’adapter au au pouce.
    • Le wording :
      On ne le soulignera jamais assez mais le wording pour expliquer l’intérêt d’un écran de l’application, l’action d’un bouton ou un comportement dans l’application permet d’offrir un cadre clair à l’utilisateur et fera en sorte qu’il ne se sente perdu à aucun moment.
    • interactions :
      Le comportement d’une application quand il n y a pas de réseau par exemple, d’afficher un loader avec un message quand l’application doit attendre le retour du serveur pour afficher la liste des restaurants par ex sont des éléments simples à mettre en place mais indispensables.

  5. Analytics :
  6. Comprendre le comportement de l’utilisateur en temps réel, sur quel boutons il clique le plus souvent, combien de temps reste-il sur l’application ? Quelles parties de l’application utilise-t-il ? Vers quelle heure ? Sont des informations très utiles pour réagir rapidement, faire des mises à jour, lui envoyer des notifications push ciblées. Google Analytics est la solution la plus connue.

  7. Notifications push :
  8. Les notifications push permettent de relancer un utilisateur inactif, un message sympa pour dire qu’on est là, une relance pour finir une action commencée mais oubliée ou interrompue (le téléphone a sonné et l’utilisateur a quitté l’application sans revenir…).
    Il y a des plateformes assez complètes pour mettre en place ce genre de stratégies : Batch.com, Accengage par ex sinon  à l’aide des SDKs par défaut, il est possible de mettre en place des stratégies de notifications push également.

  9. Bugs :

Evidemment, plus une application contient de bugs plus on a de chance de perdre ses utilisateurs. Dans cette optique, les tests avant la mise en production et la méthodologie de tests (sujet de notre prochain article) sont d’une importance capitale, installer un outil de gestion des crash est également très recommandé si on veut connaître l’origine des bugs et réagir rapidement en publiant des mises à jour.

 

Si cet article vous a apporté des informations utiles, merci de le liker ou de le partager. Si vous avez besoin d’informations complémentaires, vous pouvez toujours nous contacter via le site de notre agence de développement d’applications mobiles.

Laissez un commentaire