Face au nombre de plus en plus croissant des applications mobiles, 2 200 000 sur l’App Store et 2 800 000 sur le Google Play (source Statista, mars 2017), certains commencent à douter de la nécessité d’investir sur les apps aujourd’hui.

Le rythme des downloads :

Le 1er point à observer est la tendance du nombre de téléchargements. Le graphique ci-dessous montre l’évolution sur les trois dernières années : 2014, 2015 et 2016 et on constate la croissance en téléchargements notamment pour l’OS de Google (source App Annie, le spécialiste des solutions d’Analytics des apps & des stores ).

number_of_app_downloads

Les chiffres d’affaires générés par les apps :

Savoir que le nombre de téléchargement est en croissance est un très bon indicateur pour mesurer l’appétit des utilisateurs et leurs besoins en apps. Un autre indicateur complémentaire est lié aux chiffres d’affaires générés par ces apps. App Annie montre également que les C.A des apps continuent de progresser (2016 vs 2017 en croissance sur l’App Store ainsi que le Google Play).

depenses-stores

Petite remarque au passage sur la rentabilité des App iOS, toujours plus élevée par rapport aux apps Android.

Même face au web mobile, les apps gagnent :

Un dernier point à considérer est la répartition du temps passé entre le web mobile et les apps mobiles et l’étude réalisée par Annie montre que les apps dominent largement le temps passé sur un smartphone et que le web mobile ne fait pas le poids face aux « apps ».

apps-vs-web_mobile

 

La tendance est optimiste et les apps continuent donc d’être de plus en plus téléchargées. Aux éditeurs de trouver le service, l’idée pour non seulement avoir une application téléchargée mais aussi être utilisée et pas désinstallée après quelques jours (rétention, le sujet de notre prochain article).

 

DzMob, est une agence de création d’applications mobiles basée à Paris et nous serions ravis de vous accompagner dans vos projets d’applications mobiles.

Laissez un commentaire