Maintenant que votre application est créée, il vous faut la promouvoir afin de toucher un public plus large, vous distinguer des autres applications, bénéficier du cercle vertueux liant trafic, référencement et téléchargements… Comment ? Voici un panel des solutions existant pour faire connaître et télécharger votre application mobile via le digital.

Google Adwords

Cet outil propose des campagnes d’installations d’application mobile de différentes natures, proposant toutes un lien vers la fiche de votre application sur le Google Play Store ou l’App Store d’Apple :

– Annonce d’une campagne universelle de promotion d’applications, afin d’apparaître dans les différents formats du réseau publicitaire de Google avec une annonce automatisée à partir des éléments figurant sur la fiche Play Store de l’application ;

– Annonce d’essai (pour les jeux), permettant de jouer dans l’annonce à une version démo gratuite avant de télécharger l’application ;

– Annonces textuelles, illustrées ou vidéos incitant à installer une application sur le Réseau Display, permettant de s’adresser à des personnes qui utilisent des applications du même type que les vôtres ;

– Campagnes de type « TrueView pour la promotion des applications mobiles » permettant aux utilisateurs de télécharger l’application directement depuis vos annonces vidéos diffusées via YouTube.

L’outil Google Adwords vous permettra un référencement et une mise en visibilité de votre application sur des mots-clés ciblés : un moyen de maximiser vos téléchargements.

Sources : Google, Adviso

Facebook et Instagram

Via l’interface de Gestion des publicités Facebook, vous pouvez créer et administrer des campagnes de téléchargement d’application mobile à destination de Facebook et d’Instagram, permettant la redirection vers l’App Store ou Google Play depuis une publication visible dans le fil d’actualité des utilisateurs de Facebook concernés.

L’avantage de cette plateforme est la précision du ciblage qu’elle permet : lieu, âge, sexe, langue, centres d’intérêt, type de connexion, OS de connexion…

Le modèle de paiement est au CPM (coût par mille impressions) ou au CPC (coût par clic)…  Et le coût par clic est calculé en fonction du nombre d’engagements (clics sur la publication, partages, mentions j’aime, commentaires…) et non simplement des clics vers la fiche de votre app !

Remarque : Pour optimiser le suivi de vos publicités d’applications, il est recommandé d’ajouter le SDK (Software Development Kit) Facebook à votre application afin d’en mesurer les installations, d’en améliorer le ciblage…

Sources : Facebook Business, Xilopix, Webmarketing conseil

Twitter

La plateforme de micro-blogging propose un format « carte d’application » qui permet aux utilisateurs de smartphones de voir un aperçu de l’application et de ses évaluations, et d’installer ou d’ouvrir l’application directement depuis leur fil.

Vous pouvez cibler vos utilisateurs suivant le type d’appareil, le système d’exploitation ou la connectivité Wi-Fi.

Bon à savoir : La facturation est à la performance, i.e. dans notre cas au coût par clic (CPC) menant à l’App Store ou à Google Play – ou ouvrant votre application – et non basée sur l’engagement (fav, RT, commentaire).

Sources : Twitter, Webmarketing conseil

Mobile App Tracking

Sachez qu’on peut, grâce à des solutions tierces, connaître la source des téléchargements de votre application et donc le ROI des dépenses publicitaires pour mieux les répartir. Parmi les SDKs qui offrent cette possibilité, on peut citer : AdJust, Tune, AppsFlyer…

Un article sur ce sujet sera abordé prochainement sur notre blog.

Avant de commencer…

Partez sur des bases solides : ne négligez pas l’importance du référencement de votre application en amont de vos campagnes de promotion (cf. notre article à ce sujet) !

Besoin de conseil pour promouvoir votre application et d’intégrer les meilleurs outils pour faire les bons choix ? Contactez-nous via le site de notre agence de développement d’applications. Nous vous répondrons sous 24h.

Laissez un commentaire