De toutes les applications téléchargées sur les stores Apple et Google en 2014, seules 10% sont payantes (Etude Statista, 2012). Or, développer des applications implique de certains coûts… Comment monétiser des applications gratuites afin de rentabiliser les coûts de développement et ensuite générer du profit ?

 

Penchons-nous ici sur le business model des applications entièrement gratuites sans achats in-app – i.e. réalisables à l’intérieur de l’application.

 

Monétiser une application mobile via la publicité

Si iOS est la plateforme permettant de générer le plus de revenus pour une application payante, c’est bien via Android que vous pourrez générer le plus important trafic publicitaire (Etude Opera mediaworks). Ce constat est sans surprise, puisque les smartphones Android détiennent la plus grande part de marché (plus de détails ici).

 

De nombreuses possibilités de monétisation via la publicité s’offrent à vous, et cette diversité de solutions se retrouve sur plusieurs plans :

– les différents acteurs sur le marché de la régie publicitaire mobile : AdMob, Amazon Mobile Ads, InMobi, Adcolony…

– la variété des formats de publicité : bannière, format natif (où le contenu de la publicité est assimilé à un contenu proposé par l’application), interstitiel (i.e. couvrant tout l’écran du téléphone) et vidéos ;

– les modes de calcul des revenus : coût par clic (CPC), coût par vue (CPV), coût par installation (CPI), ou encore coût pour mille (CPM) vues ou impressions.

 

Naturellement, plus l’encart publicitaire occupera d’espace sur votre application, mieux vous serez rémunérés… Mais pire sera l’expérience perçue par les utilisateurs (cf. notre article sur l’UX ici) ! En effet, rien de plus intrusif qu’une publicité interstitielle ou une vidéo qui se lance pendant une navigation dans l’application.

 

Comment ne pas faire fuir les utilisateurs ?

La gamification des publicités

De nombreux jeux intègrent le visionnage des publicités dans leur processus de jeu. Un cas concret : Angry Birds. Lorsque vous êtes à court de vies, vous avez la possibilité d’en gagner une autre afin de poursuivre l’expérience de jeu, à condition de visionner une vidéo promotionnelle. C’est un moyen d’avoir un taux important de visionnage (donc plus de chances de transformer en téléchargements)… avec le consentement des joueurs !

 

La personnalisation des annonces

Choisissez les marques-annonceurs qui apparaîtront sur votre application. Si cette dernière est une application de musique, afficher des marques proposant des instruments prend tout son sens – alors qu’afficher un grand nom de l’industrie textile, moins…

 

Monétiser une application mobile via la vente de vos bases de données

A la façon d’un site internet ou d’un blog, vous pouvez envisager de monétiser votre base de données si elle est bien qualifiée – par exemple « musiciens classiques de 15 à 30 ans ». Ces données peuvent être d’ordre comportemental (« telle catégorie d’utilisateurs est prête à payer telle somme pour tel service »), statistique (« tel pourcentage des musiciens classiques joue de tel instrument »)… et vont permettre aux entreprises et marques intéressées de les analyser afin d’affiner leur ciblage marketing.

 

Si vous souhaitez faire implémenter des solutions de monétisation dans votre application mobile, n’hésitez pas à nous solliciter via le site de notre agence de développement mobile, basée à Paris et à Alger. Nous vous répondrons sous 24h.

Laissez un commentaire